dimanche 27 février 2005

VTT : RANDONNÉE DE DAMMARIE-LE-LYS… SUR NEIGE !

AVEC LES YÉTIS : THIERRY ET CLAUDE

On l'appelle également la Randonnée du Massif Forestier de Fontainebleau…

Un message d’Olivier, reçu peu après la rando, donne le ton, sans équivoque :
— « Nous étions prêts à partir quand nous avons vu le temps : à 6h50, il neigeait... À la prochaine ! »
Il n’a pas osé nous dire qu’il était retourné se coucher mais on a compris !

Moi aussi, j’ai failli renoncer en voyant le temps. Mais comme j’avais donné rendez-vous à Thierry à "Picasso" — le parking de l'école étant le rendez-vous habituel du club — en lui promettant de le véhiculer, j’ai préféré aller au rendez-vous. Au volant de ma voiture qui patinait dans la rue du Tertre, je me disais : « Je ne suis qu’un imbécile pour sortir par ce temps ! Il n‘y aura personne au rendez-vous ! »

Eh bien si ! Il était là le Thierry, aussi barjot que moi ! Nous avons donc décidé, malgré la neige qui tombait à gros flocons, d’aller faire la randonnée.

Bref, nous prenons la route de Dammarie-les-Lys. Sur place, pas grand monde! Une soixante d'engagés seulement. Nous démarrons malgré tout et nous nous engageons sur des sentiers totalement recouverts de neige fraîche…

Franchement, Olivier, tu aurais dû venir. Nous n’avons pas regretté. C’était splendide. Je n’avais jamais vu la forêt de Fontainebleau sous la neige… Ça vaut le détour ! Et puis rouler dans la neige fraîche en faisant la première trace, un peu comme quand on fait du ski hors piste… Impressions magiques…  Quel plaisir ! Nous avions un peu l’impression d’ouvrir une nouvelle voie... Pas tout à fait la traversée de l’Antarctique, mais pas loin !
Des sensations que j'ai fréquemment ressenties en ski de fond, mais qui sont tellement plus rare en VTT.

Dans les premiers kilomètres de la rando, j’ai dit à Thierry :
— « Ce qui manque pour que le bonheur soit complet, c’est un petit rayon de soleil… »
Il faut croire que le ciel était avec nous car, dans la matinée, on l’a eu notre rayon de soleil qui est venu illuminer le paysage. Et ce genre de « signe du ciel », ça vous donne une force ! Bref, ce fut une superbe randonnée et un souvenir impérissable !

Claude