samedi 26 mars 2011

VTT : REPÉRAGE AVANT LES 24h DE BUTHIERS

Pour cette sortie de repérage du parcours des 24 h de Buthiers, nous étions 9 : Marie-Ange, Jean-Paul, Maryan, Guy, Luc, Stéphane, Olivier, Pascal et moi.

L'endroit est superbe, idéal pour... le pique-nique ! En revanche, en ce qui concerne le VTT en "compétition" et de nuit, c'est réservé à des vététistes expérimentés et entraînés.

Le parcours, sans être d'une technicité extrême, requiert une vigilance constante et nécessite une maîtrise de techniques variées : la gestion du sable, différente sur le plat ou en descente, les obstacles divers, cailloux, racines ou rochers, les passages étroits, les virages serrés, certaines montées sur un sol roulant, d'autres avec des racines, des ornières, voire des marches... Il y a peu d'endroits où l'on peut mettre du braquet, et beaucoup où il faudra surtout savoir gérer sa trajectoire, savoir relancer... Et vu le nombre de "single tracks", il faudra aussi faire attention aux dépassements... En randonnée, tout ça ne me dérange pas... C'est même en grande partie ce qui me plaît dans le VTT. Mais en rando, je prends mon temps, je ne me mets pas de pression... Dans la perspective des "24h", en revanche, j'avoue que je me sens plutôt tendu... Le magnifique "soleil" d'Olivier (heureusement sans gravité) et les trois chutes de Maryan ne sont pas faites pour me rassurer... Je me demande bien ce que je vais aller faire dans cette galère ! D'autant que je n'aime pas la bière* !!! Ah ! Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour partager un moment de vie avec les amis !…

Claude

—> Article sur les 24h de Buthiers 2011.

* Nos trois équipes engagées sur l'aventure ont pris le nom des "As de la Bière", une autre façon de décoder les initiales du club : ASB pour l'Alliance Sportive Brévannaise!


En plein préparatifs

Claude, Luc, Olivier, Jean-Paul et Maryan

Jean-Paul, Maryan et Pascal


Jean-Paul, Maryan, Olivier, Guy, Luc, Pascal et Claude

Pascal, Jean-Paul, Maryan et Olivier

Olivier et Marie-Ange

dimanche 20 mars 2011

RANDONNÉE DES HAUTS DE GALLY, NOISY-LE-ROI (78)

Le temps magnifiquement ensoleillé, bien qu'un peu frisquet, était très motivant pour aller explorer ce coin d'Île-de-France que je pratique très rarement. Quelques noms de patelins ont ravivé de récents souvenirs... Villiers-Saint-Frédéric, Neauphle-le-Château, Vicq, déjà traversés lors du rallye de Plaisir, il y a 15 jours... Je me suis également souvenu être passé à Noisy-le-Roi, Thoiry, Saint-Martin, lors de Levallois - Honfleur 2010... ou encore Auteuil - Autouillet lors de Deauville - Levallois... Pour le reste, beaucoup de noms inconnus et le plaisir de la découverte !

Les parcours
Mais au delà de la découverte, ce qui m'a marqué sur ce rallye c'est la force de la convivialité. Et au delà même de la qualité de l'accueil, j'ai ressenti une prévenance inhabituelle, une somme de petites attentions qui m'ont touché... Et si cela m'a touché, il faut croire qu'il y avait quelque chose qui sortait de l'ordinaire... Pas de tombola somptueuse, pas de ravitos pantagruéliques, pas de coupes à foison, mais une relation humaine remarquable.

Dès notre arrivée sur le parking, devant le Collège "La Quintinye", un cyclo du club organisateur (le VCBN ou Vélo Club de Bailly - Noisy) est venu nous accueillir. Il nous a indiqué où se trouvait le contrôle de départ et la direction que nous devrions prendre au début du rallye. Sitôt arrivés à l'enregistrement, un autre cyclo nous a pris en charge, nous demandant quel parcours nous avions l'intention de faire. Sachant que nous projetions de faire le "85 vallonné", il nous a aussitôt expliqué qu'il y avait, vers la mi-parcours, une variante appelée "85 hard" avec une bosse et quelques kilomètres supplémentaires... Cette bosse traversant un village nommé "La Plagne", ma curiosité éveillée m'a aussitôt signifié que je me devais d'y aller voir... ce qui sera fait !

La Plagne
Les personnes qui ont enregistré notre bulletin d'engagement, après nous avoir demandé d'où nous venions, ont eu l'air émerveillées que nous venions "de si loin"! 35 minutes de voiture, ce n'est quand même pas le bout du monde ! Bref, nous prenons le départ et, dès le premier rond-point, un photographe amateur, membre du club, nous prend une première fois en photo. Étant en moto, le photographe nous doublera peu après le premier ravitaillement de Villiers-le-Mahieu et nous tirera de nouveau le portrait du côté d'Osmoy... Nous apprendrons alors que les photos seront mises à disposition sur leur site et qu'une simple demande de notre part par email nous permettra de recevoir les photos choisies en haute définition !...

Nous étions du côté de Neauphle-le-vieux lorsque nous avons été rattrapés par un cyclo du VCBN (prénommé Alain) qui nous dit, avec le sourire :

- « Si vous avez des problèmes d'orientation, c'est à moi qu'il faut se plaindre, car j'ai participé au fléchage, hier... »

Et Alain entreprend de nous escorter pour ce que nous pensions être un bout de chemin... En fait, il nous accompagnera jusqu'à l'arrivée, nous évitant de perdre trop de temps à un rond-point de Vicq où une flèche, semble-t-il, avait été enlevée... Il nous protègera du vent sur les plateaux, nous conseillera sur les changements de vitesse à l'approche des principales côtes, nous recommandera d'être attentifs aux gravillons sur la belle petite route forestière qui nous permettra de traverser la forêt de Marly à l'écart de toute circulation et nous parlera en diverses occasions de cette terre où il est né (sa famille est de Monfort l'Amaury), qu'il connaît fort bien et qu'il aime profondément... Bref, il sera à la fois notre guide et notre garde du corps vigilant et bienveillant !

Alain, notre "escort boy"
Mais la prévenance des organisateurs ne s'arrêtera pas là ! Les deux ravitaillements proposeront des toilettes ! Pas si fréquent sur les rallyes, et pourtant tellement nécessaire pour les féminines, n'est-ce pas Marie-Ange !... A Villiers-le-Mahieu, le contrôle avait lieu dans la cour de la mairie... À Senneville, on se serait crus devant un petit chalet de montagne... Impression renforcée par le paysage environnant, extrêmement vallonné... Un détail qui ne trompe pas : sur le plan fourni par l'organisation, ces deux "arrêts" ne sont pas désignés sous le nom de "contrôle" ou de "ravitaillement" mais sous le terme "convivialité"!

A pied? Jamais dans les bosses! Seulement à l'arrivée au ravitaillement de Senneville...
La "cerise sur le gâteau", selon les propres dires d'un de nos hôtes, c'était bel et bien cette côte de La Plagne, située à mi-parcours, d'une longueur d'1,8 km, avec 113 m de D+, mais avec ses 89 m de dénivelé sur le premier kilomètre, elle m'a semblé plus proche d'un petit col que d'une côte d'Île-de-France... (A titre de comparaison, Tigeaux par la pente la plus raide, c'est 66 m de D+ sur 1 km). Après une belle descente, à Fresnel, nous avons eu droit à une nouvelle ascension à Senneville (78 m de D+)... Pour en finir avec les côtes sévères, nous trouverons sous nos roues une dernière ascension gratinée, qu'Alain qualifiera de "dernière vacherie": la côte d'Herbeville (55 m de D+ sur 1 km de long), dont le démarrage faisait penser (dixit Marie-Ange) au début du Col du Buisson, sur l'Ardéchoise...

Avec la machine à hot-dogs :
Vincent Guyard, président du VCBN
Les organisateurs n'avaient donc pas menti en parlant de parcours vallonné ! Et à certains endroits le dépaysement était tel que je me sentais plus en vacances que sur une randonnée du dimanche...
A l'arrivée, hot dog (ça fait du bien de manger chaud par ces températures!) et... proposition de massage gratuit par des ostéopathes ! Nous avons décliné la proposition, sans doute parce que nous n'avons pas l'habitude de tant de sollicitude, et une fois sur le retour, nous nous sommes dit que nous aurions dû tenter l'expérience ! Ce sera peut-être pour l'année prochaine ! Car, sauf empêchement malencontreux, j'ai bien l'intention d'y retourner ! Certes, il n'y aura plus le charme de la découverte, mais il y aura celui des retrouvailles avec un club extrêmement sympathique !

Un grand merci à nos hôtes du VCBN !

Claude

—> Lien vers le site de l'organisation.

"Convivialité" de Senneville ! (Merci à Alain pour la prise de vue !...)