dimanche 21 octobre 2012

LA MANDRINNE 4ème ÉDITION, À MANDRES-LES-ROSES, par Marie-Ange

RANDONNÉE RÉSERVÉE AUX FÉMININES

« Rien que pour elles ! Le Vélo Club de la Région de Mandres-les-Roses (VCRM) souhaite aider les femmes et les jeunes filles à découvrir le cyclotourisme comme pratiquantes, mais ensuite — pourquoi pas — comme cadres ou dirigeantes ? » (extrait de la revue Cyclotourisme n° 616 de septembre 2012).

Le message est très clair : le cyclotourisme est à la recherche d'ambassadrices !

Yvette, Arlette, Marie-Ange et Isabelle (merci à Gilles la mascotte pour la prise de vue!…)
« La Mandrinne est donc réservée aux dames, confirmées ou débutantes, licenciées ou non... Nous souhaitons que cette manifestation permette aux féminines de rouler comme elles l'entendent, et qu'elle donne envie de rejoindre un club FFCT » (fin de l'article, page 64, même revue citée ci-dessus).

Le deuxième objectif, primordial, est énoncé : il s'agit bien, parmi la palette d'activités proposées par la FFCT, d'une sortie spécifique ayant pour but d'améliorer l'accueil dans les clubs.

Savoir lever le coude n'est pas réservé qu'aux hommes!
Rien de tel que ce projet du VCRM qui présente la particularité d'inciter d'éventuelles adhérentes à débuter et à s'insérer dans un club. Aujourd'hui encore, le V.C.R. Mandres a réalisé un sans-faute dans son organisation, en sachant communiquer dans les médias et s'entourer de partenaires, en soignant la qualité de l'accueil et de l'accompagnement, en proposant trois circuits remarquablement fléchés et ouverts notamment aux non licenciés. Gérard Claudon, président du V.C.R.M., et son équipe avaient prévu, pour celles qui ont besoin de gagner en confiance, des parcours de faible kilométrage (20 ou 30 km) et, pour toutes celles dont les pédales s'emballent, un "70 km".

Ce dimanche matin, en ouvrant mes persiennes, je me suis dit qu'une fois encore, j'allais mouiller le maillot (et pas au sens figuré !) et salir le vélo. Mais qu'importe : je suis MOTIVÉE ! Sur le parking de la Ferme de Monsieur, je suis chaleureusement saluée par trois messieurs du V.C.R.M. Je suis en pôle position : la première arrivée, à s'inscrire, à goûter aux confitures « maison » de cerise et de prune sublimement confectionnées par Claire-Lise. Les deux « Isabelle » arrivent à leur tour, précédant Arlette. Isabelle P. a pris du retard ce matin... À cause de SON VÉLO ? Non, à cause de sa porte de garage ! Elle s'inscrit sur un petit parcours, contrainte de rentrer tôt chez elle où l'attend un pensionnaire à poil! Je vous laisse deviner…

Isabelle aurait-elle épuisé son stock d'étiquettes pré-remplies?
Isabelle D. et moi encourageons Arlette à signer pour le 70 km que nous accomplirons entourées d'une petite escorte du V.C.R.M., avec à sa tête Chantal F.

Chantal F. du VCR Mandres, capitaine de route
Les températures sont douces et le soleil pointe son nez. Il fait chaud et nous sommes trop couvertes. Nous allons bien finir par le mouiller, ce maillot ! Arlette est la première à tomber la veste. Elle ose ! Allons-nous assister à un strip-tease ?

Arlette, avant qu'elle ne tombe le haut!
Les kilomètres défilent et le bitume ne sèche pas. Nous ralentissons à chaque rond-point : Santeny, Lésigny, Ozoir-La-Ferrière, Pontcarré, Villeneuve-Saint-Denis, Favières, Neufmoutiers-en-Brie, Tournan-en-Brie, Gretz-Armainvilliers, Chevry-Cossigny, Férolles-Atilly, Servon, Santeny et Mandres-les-Roses.

Notre président et Yvette, la première dame de l'AS Brévannaise cyclo, Marie-Christine, la présidente du CoDep 94 et Gilou, notre mascotte, guettent notre arrivée. Les récompenses nous attendent : les flashes des photographes, la rose, le petit lot tiré au sort, la coupe, le buffet et l'apéritif. Le V.C.R.M. sait recevoir : amitié et convivialité ne sont-elles pas les valeurs intrinsèques du cyclotourisme ?

Avec Claire-Lise, du VCR Mandres, c'est Noël avant l'heure!
La saison 2012 tire sa révérence. Dans quelques jours, nous allons remettre nos cartons « bleus » destinés au challenge individuel organisé par le CoDep 94. Notre assiduité sur les rallyes du dimanche (coupes des féminines les plus représentées, en avril lors de La Plesséenne et trois fois en ce mois d'octobre, rallyes des Châtaignes, des Forêts Briardes et de la Mandrinne), notre ténacité à multiplier et à enchaîner des distances de plus en plus longues, nos engagements sur des brevets, des Audax, de grands rassemblements, attestent bien, que cette année encore, nous n'avons pas perdu les pédales et que l'AS Brévannaise Cyclo va devoir une fois de plus composer avec ses nanas et raisonner avec équité.

Les résultats se passent de commentaires
Suite
Notre présence à La Mandrinne, réservée aux dames, et notre adhésion à l'objectif qui est de donner aux pédaleuses l'envie de rejoindre un club, ne doivent pas nous faire oublier notre affiliation à un club dans sa globalité. En 2013, je continuerai, même si je ne roule pas dans la catégorie des grosses cylindrées, à partager les joies de la route avec les jeunes, les moins jeunes, les expérimentés et même les avions ! À l'A.S. Brévannaise, pas de section féminine, mais une page « Féminines », accessible à toutes et tous sur son site, sans oublier la page spéciale consacrée à la Mandrinne.

Je vous donne rendez-vous après la période d'hibernation qui nous attend !

Marie-Ange

Aux côtés de Gérard Claudon (à gauche) et d'un élu de Mandres, les autres brévannaises, celles de l'ECLB également venues en force: Allez Brévannes!
Ravitaillement de la Mandrinne: un intrus se cache dans le groupe des filles, trouvez l'erreur ! (Merci pour ces photos à Frédérique Bénitah, des Cyclos Saint-Mauriens)
Idem
Ferme de Monsieur (Mandres-les-Roses) : à rebaptiser "Ferme de Madame" le jour de la Mandrinne!!!








dimanche 7 octobre 2012

VTT : RANDONNÉE DU PLESSIS-TRÉVISE + JEU DES CHANSONS

Voulez-vous jouer avec moi? 20 titres de chansons se sont glissés dans cet article. Saurez-vous retrouver les interprètes, tous différents?

Quelque chose me dit que, depuis quelque temps, je suis branché sur Radio Nostalgie... Ce doit être l'effet "anniversaire". Il faut dire qu'il y a dix ans, fin septembre 2002, j'avais participé à ma première randonnée organisée. C'était un rallye VTT proposé par un club d'Ozoir-la-Ferrière qui s'appelait "Les Copains d'abord"!…

Claude, Rémy, Damien, Luc et Christine
Dix ans après, ce rallye du Plessis-Trévise 2012 m'a ramené sur les mêmes chemins, en partie tout du moins : une balade en Forêt de Notre-Dame, depuis Noiseau jusqu'à la passerelle au-dessus de la Francilienne, en passant le long du château des Marmousets, puis en longeant le golf d'Ozoir... Souvenirs souvenirs...

Après cette première randonnée, séduit par la formule que je venais de découvrir, et désireux de parcourir plus souvent Les Chemins de Traverse, j'avais contacté le club de l'AS Brévannes que j'avais aussitôt rejoint... On ne s'était pas dit: « Rendez-vous dans dix ans », mais moi, dix ans après, j'avais rendez-vous avec ma 190e randonnée VTT... Depuis que je suis au club, j'ai parcouru environ 20 000 km en VTT, randonnées et sorties diverses confondues. Et le VTT, Je l'aime encore, avec au moins autant d'NRJ, et beaucoup plus d'expérience…

Christine et Damien, Sous le soleil exactement...
Pour en revenir à cette randonnée du Plessis-Trévise, toujours organisée au moment de L'été indien, j'y totalise 8 participations sur 10 possibles. Un peu comme pour la randonnée VTT de Dammarie-les-Lys (9 sur 10), voici une de ces randonnées qui ont Ma préférence. Pas facile de dire pourquoi je m'y sens si bien. Pas mal de raisons Evidemment... L'accueil toujours bon enfant, un parcours sans grande difficulté sauf quand le terrain est gras, le plaisir de retrouver les chemins forestiers des forêts d'Armainvilliers et de Ferrières que je fréquente peu, voire pas du tout, en dehors de cette randonnée. Sans oublier des couleurs magnifiques sous le soleil d'automne et les bons moments passés avec les copains...

En effet, sur ce parcours, qu'on roule sur Les feuilles mortes ou dans La gadoue, c'est toujours La ballade des gens heureux... En ce dimanche ensoleillé, Tout le long du chemin, la bonne humeur a d'ailleurs régné sur le petit groupe, même quand Christine a esquissé un dérapage incontrôlé, sans dommage heureusement... Pas besoin d'un long discours, la photo ci-dessous parle d'elle-même. À l'arrivée, parmi les Brévannais, manifestement, Y'a d'la joie!

Luc, Christine, Claude, Daniel et Rémy
La randonnée du Plessis-Trévise, c'est aussi pour moi de nombreux souvenirs souriants...

En 2007, seul sur le grand parcours car les copains du club étaient venus faire le "20 bornes" avec leurs enfants, j'avais terminé le "45 km" vers 10h30. Nous avions gagné une coupe et, étant le responsable des vététistes, il me fallait attendre jusqu'à midi pour la recevoir. Vers 11h, comme je commençais à trouver le temps long, j'avais décidé de repartir pour faire le "20"... J'avais roulé à bloc pour être revenu avant midi! Je me souviens du sourire de Gilbert Munoz, alors président du PTC, qui m'accueillit à mon retour sur le parking... à midi moins cinq!

En 2009, la randonnée était payée par le club et mon Président m'avait remis un chèque en blanc à compléter sur place. Je me suis rendu compte après 7 ou 8 km parcourus que j'avais oublié mon sac à dos... Et impossible de savoir si je l'avais laissé dans la voiture ou par terre, à côté... Le plus stressant de l'histoire c'est que, la seule fois de ma "carrière de vététiste" où j'ai oublié mon sac, il y avait à l'intérieur... un chèque en blanc! Panique! Demi-tour! Christophe C. m'accompagnant, nous avions fait un retour tonitruant pour retrouver mon sac sagement posé sur le siège arrière, à l'intérieur de la voiture fermée à clé. Ouf!
Deuxième départ et, sans doute stimulé par la montée d'adrénaline, parcours réalisé à une vitesse qui reste mon record personnel en VTT: à l'arrivée j'avais 60 km au compteur à 23,840 km/h de moyenne. Une belle histoire, non?…

Rémy et Luc
Ce dimanche, Rémy H. participait à sa première randonnée en tant que licencié du club... Ce n'est pas la Toute première fois que le cas se présente sur ce rallye. Je me souviens en effet d'avoir accompagné ici pour leurs débuts au club ou en rando VTT, et pas la même année : Olivier Juillard, Luc Offenstein ou encore Laurent Léger...

Enfin, cette année, Comme d'habitude, nous ramenons l'une des trois coupes récompensant les clubs les plus nombreux. C'est comme ça depuis six ans. En l'absence du gros des troupes (je ne vise personne en particulier!), nous finissons deuxièmes, avec six Brévannais : Christine (mais sans Anaïs, sa Super nana), Damien, Daniel C., Luc, Rémy H. et moi-même.

A l'année prochaine pour une nouvelle coupe et encore plus de plaisir! Car le vélo, c'est La belle vie!

Claude

—> Voir les solutions.

Les résultats

Merci à nos amis du PTC!