samedi 30 novembre 2013

LES QUATRE CYCLISTES, DE FERNAND LÉGER (1943-1948)

Sur ce tableau de Fernand Léger, couleur et dessin sont dissociés. La couleur de l'arrière-plan est libérée de l'obligation d'épouser les contours de l'objet. Fernand Léger a commenté ainsi son travail :

« En 1942, quand j'étais à New York, j'ai été frappé par les projecteurs publicitaires de Broadway qui balaient la rue. Vous êtes là, vous parlez à quelqu'un et, tout à coup, il devient bleu. Puis la couleur passe, une autre arrive, et il devient rouge, jaune. Cette couleur-là, la couleur du projecteur est libre: elle est dans l'espace. J'ai voulu faire la même chose dans mes toiles. »



On remarquera l'emploi de couleurs vives, chères à Fernand Léger, qui ne sont pas sans évoquer les couleurs de nos maillots... On notera également l'évocation de la nature, une très nette touche féminine... L'ensemble, par la vitalité de la couleur, la puissance des formes, la franchise des contrastes, respire le calme, la sérénité, l'optimisme. Bel hommage à la bicyclette, moyen idéal de transport et de détente, pour des pratiquants pleins de santé, d'énergie, de vie et de dynamisme !

Claude

mardi 26 novembre 2013

SOUVENIR DE VÉLO-CAMPING EN 1976 !


SOUVENIRS, SOUVENIRS !

Cette photo, qui date de 1976, a été prise du côté de Larchant, dans la forêt de Fontainebleau. A trois, nous étions allé rejoindre en vélo des copains et des copines qui campaient non loin de la Dame Jouanne, un rocher caractéristique bien connu des amateurs de varappe.

Pour ceux qui ont l'œil exercé, il est manifeste que le vélo n'était pas adapté pour le transport de bagages... Il s'agissait de mon vélo de course, équipé de boyaux. Du coup, tout le barda est sur le dos du bonhomme ! Un peu préhistorique comme système…
… tout comme le look que j'avais à l'époque !…


Les deux copains avec lesquels j'avais partagé le trajet à vélo : Bernard (sur son vélo) et Philippe (de dos).


Un souvenir bien sympathique !

Claude

samedi 16 novembre 2013

CHALLENGE GRAND OR DU CODEP 94

Pour la deuxième année consécutive, j'ai obtenu le Challenge Grand Or du CoDep 94.

Pour obtenir ce challenge, il faut parcourir au moins 5000 km dans l'année sur des organisations officielles de la FFCT (Fédération Française de CycloTourisme). Condition supplémentaire: le challenge n'est homologué que si le candidat a effectué au minimum 400 km ou 6 randonnées sur des organisations val-de-marnaises.

Il existe trois autres challenges qui viennent récompenser les lauréats : Bronze (+ de 400 km), Argent (+ de 1500 km) et Or (+ de 3000 km). En 2013, sur les 78 challenges distribués, il y a eu 4 lauréats pour le challenge "Grand Or", contre 3 en 2012.

Les 4 lauréats du challenge "GRAND OR" 2013 : Claude, Marius, Yves et Claire-Lise, auprès de Gérard Claudon (au micro), vice-président du CoDep 94.
Par "organisations officielles FFCT", il faut entendre manifestations figurant au programme d'un calendrier FFCT : calendriers des ligues ou le "Où irons-nous?" en ligne sur le site de la FFCT. On y trouve par exemple les rallyes et randonnées organisés par les clubs, les randonnées itinérantes officielles, les brevets FFCT tels que les cyclo-montagnardes, les brevets Audax, les manifestations FFCT (Semaine Fédérale, Pâques en Provence...).
Les randonnées permanentes, bien qu'elles se pratiquent à date libre, comptent aussi puisqu'elles apparaissent dans ces calendriers.

Ne sont pas homologuées
  • Toutes les formes de compétitions (cyclosportives, 24h, gentlemen, etc.).
  • Les manifestations non FFCT, telles que l'Ardéchoise (même en formule randonneur sur plusieurs jours), les épreuves UFOLEP, FSGT ou FFC.
RÉPARTITION DE MES KILOMÈTRES POUR LE CHALLENGE 2013...

Pour ma part, j'ai fait 6091 km "officiels", qui ont été réalisés au cours de 71 sorties, ce qui fait une moyenne d'un peu plus de 85 km par sortie.
  • Rallyes et randonnées : 1757 km.
  • Randonnées Permanentes "Les Trèfles de l'Île-de-France" : 1437 km.
  • Randonnée Permanente "L'Étoile de Paris" : 673 km.
  • Autres randonnées permanentes (RVM 200 km, Lyonceau, Rallye Cyclo de l'Aube…) : 770 km.
  • Brevets en montagne (BRHB, Monts du Lyonnais, 7 cols de l'Ubaye) : 754 km.
  • Randonnée itinérante l'Euro PN : 700 km.
A noter que mes 550 et quelques kilomètres de l'Ardéchoise ne comptaient pas (non FFCT), pas plus que la cyclosportive que j'ai faite dans les Vosges (UFOLEP).

Claude