samedi 31 janvier 2015

SORTIE CLUB OU "CYCLO-FLÂNEUR" À BERCY VILLAGE, par Marie-Ange

Une cyclo-flâneur pittoresque!

Nous étions treize au départ de cette cyclo-flâneur avec pour principal objectif de rallier Lésigny. “Treize”, une quantité au centre de nombreuses superstitions! Dans la roue de GGC, il y avait : Anne, Gaby, Michèle J., Alexis, Jean-Jacques, Denis H., Jean-René, Jean-Luc L., Jean-Pierre M., Stéphane L., Claude S. et moi.

Bercy village : les rescapés... en terrasse!
Parmi nous, il y avait un petit groupe de triskaïdékaphobes considérant que le nombre 13 est maléfique et, face à eux, Stéphane qui affirmait qu'il était né un vendredi 13 à 13 heures et que ce nombre portait bonheur!

Le premier signe inquiétant ne se fit pas attendre avec le démarrage en trombe de Gaby. Mais quelle guêpe l'avait donc piquée? Une guêpe hivernale, ça n'existe pas, ça n'existe pas... Les mots “dopage”, “nouvelle molécule” furent même murmurés dans le peloton... En dépassant tout le monde, Gaby ne risquait-elle pas de déclencher un incident diplomatique?...

Mais le premier malchanceux fut Jean-René qui, dans la première côte de Sucy-en-Brie, cassa son dérailleur. Fin de la balade pour notre copain que nous avons dû, à regret, laisser sur le bord du chemin. Premier abandon! Non, pas vraiment, car notre ami a sa “deuxième maison” pas très loin de là! Les secours, c'est simple comme un coup de fil!

Un remake des "Dix petits nègres"?

Le mauvais sort n'en avait cependant pas terminé et n'allait pas tarder à s'abattre sur les douze rescapés! En effet, dans le quartier des Bruyères, sur le plateau de Sucy-en-Brie, les chaussées rendues glissantes par le verglas ont stoppé net onze Cyclotouristes Saint-Mauriens. Seul un a réussi à passer... Mais au fait, par où s'est-il enfui? Quel chemin a-t-il emprunté? Nous ne le saurons jamais... Notre Petit Poucet (GGC) n'a pas semé de cailloux (ou des coquilles d'huître) derrière lui et Claude S., parti à sa recherche, ne l'a jamais retrouvé!

A partir de là, le groupe de onze allait-il enfin réussir à conjurer le mauvais sort? Pendant que Claude recherchait le capitaine de route, nous étudiâmes toutes les possibilités. Etait-ce bien prudent de nous aventurer jusqu'à Marolles-en-Brie afin de rendre visite à Dominique C., notre blessé en convalescence, et de revenir ensuite au pont de Chennevières? L'idée n'a pas été retenue et nous avons finalement décidé de mettre le cap sur Paris, quittant la banquise briarde pour voguer vers les îles cristoliennes…

Le Bras du Chapitre, bras de la Marne, à Créteil. A droite, l'île de la Gruyère
Claude et Jean-Pierre ont donc pris la direction des opérations, non sans avoir égaré en chemin un troisième larron... Denis, où es-tu passé? (L'ambiance devient pesante avec toutes ces disparitions!!!)

C'est désormais un groupe de dix qui poursuit son expédition sur un itinéraire insolite : bords du canal du Port autonome de Bonneuil-sur-Marne, Chemin du Bras du Chapitre à Créteil, Île Sainte-Catherine…

Stéphane, enthousiaste, découvre un "Créteil" plein de charme...
... Île Brise-Pain, passage sous le pont de Créteil, passerelle du Halage, écluses de Joinville, endroit où Jean-Jacques nous a dit au-revoir à son tour…

Salut Jean-Jacques! A une prochaine fois!
Les rescapés de Bercy

Plus que neuf Cyclotouristes Saint-Mauriens en direction de Panam par les bords de Marne!

Chinagora, au confluent de la Seine et de la Marne
Finalement, nous allons boire notre traditionnel café au village de Bercy. Soleil présent, ambiance quasi printanière pour une pause en terrasse... au Buffet d'Italie. Bref, la dolce vita! Seul le fond sonore laissait un peu à désirer, la faute à un chantier tout proche.

Le Buffet d'Italie
Après un retour par la même piste cyclable, d'abord le long de la Seine, puis le long de la Marne, cette cyclo-flâneur exceptionnelle ne s'est pas terminée au Pont de Chennevières, pour une fois, mais au tunnel-canal de Saint-Maur, à Joinville-le-Pont, l'horaire de midi ayant été respecté.

Marie-Ange
Photos de Marie-Ange et Claude


Bercy village...

mardi 27 janvier 2015

TRÈFLE VERSAILLAIS, MA 4e PARTICIPATION

RANDONNÉE PERMANENTE LES TRÈFLES DE L'ÎLE-DE-FRANCE

Pour mon entraînement hivernal, j'ai choisi de refaire quelques parcours des Trèfles de l'Île-de-France… Ça me motive plus que d'aller rouler sur des routes où je n'ai aucune surprise. Pour ce Trèfle Versaillais,  j'ai donc parcouru 260 km en trois sorties, entre le 20 et le 27 janvier, avec des variantes par rapport aux parcours officiels afin de visiter des coins que je ne connaissais pas. Découverte de quelques belles bosses et, au total, environ 1900 m de D+, ce qui n'est pas si mal pour un mois de janvier.

Claude
Photos personnelles

➜ Toutes nos participations aux TIF.

APERÇU EN QUELQUES IMAGES ET EN VRAC

Il faisait froid, ce qui explique sans doute qu'il y ait si peu de monde dans la cour du Château de Versailles.

Le château de Versailles
Près de Thoiry, un endroit que j'ai déjà photographié plusieurs fois… 

Thoiry, lieu-dit "Les Vignettes"
A Conflans-Sainte-Honorine… Je n'avais jamais fait attention à ce bateau-chapelle…
Conflans-Sainte-Honorine : le Bateau-Chapelle « Je Sers »…
Un détour assez loin du parcours officiel pour aller voir Saint-Germain-en-Laye.
 
Le château de Saint-Germain-en-Laye
De passage à Gif-sur-Yvette, un arrêt "technique" m'a permis de photographier l'Yvette.

L'Yvette, à Gif-sur-Yvette
Une curiosité de l'Essonne : à Fontenay-les-Briis se trouve un château qui appartient à l'Union des Syndicats CGT de la RATP. Ils sont riches ces syndicats!

Le château de Fontenay-lès-Briis


dimanche 25 janvier 2015

RANDONNÉE SOUVENIR MONIQUE MAREUIL, À LEVALLOIS

J'avais donné rendez-vous à mon copain Bernard C. pour un départ à 8h de Levallois.

Pour me rendre au Gymnase Marcel Cerdan, j'avais décidé de traverser Paris en vélo, aller et retour, soit 40 km en plus des 64 km "officiels" (ne sortez pas les calculettes, ça fait 104 km en tout!).

La traversée de Paris, de nuit, entre 7h et 8h un dimanche matin d'hiver, ça a son charme.

Champs-Élysées au petit matin
Quand j'arrive au rendez-vous, avec 5 minutes d'avance, Bernard C. est déjà prêt.

C'est le même lieu de départ que pour le célèbre Levallois-Honfleur, qui malheureusement n'aura pas lieu cette année pour cause de défection du club de Honfleur. A la date initialement prévue pour cette manifestation (12/09/2015), le Levallois SC proposera "Sur la route de Levallois-Honfleur", en attendant une nouvelle organisation pour le futur... (plus d'infos sur le site du Levallois SC)

Avec Bernard C. (Photo Bernard Mareuil)
Avant de prendre la route de la Randonnée d'hiver Souvenir Monique Mareuil, je sollicite Bernard Mareuil pour une petite photo souvenir en sa compagnie.

Avec Bernard M., vice-président du Levallois SC Cyclotourisme
Aux ravitaillements, ou au hasard des routes, je rencontre quelques connaissances, ce qui fait plaisir : Laurence de Belleville, Francis le Joyeux Cyclo Parisien, Dominique P. le "grand" cyclotouriste européen... et quelques autres!

En discussion avec Dominique au ravitaillement de la Route Plantée (photo Eric Binet)
En revanche, nous avons moins apprécié un partenaire non invité de ce rallye : le froid ! -1° au départ de Levallois (92), puis une baisse progressive de la température à mesure qu'on s'éloigne de la ville. Près de Saint-Nom-la-Bretêche (78), non loin de la forêt de Marly, le GPS est descendu jusqu'à - 5°.

-5,2° : j'ai rarement roulé par un froid pareil!
Le réchauffement progressif sur le retour n'a cependant pas permis de basculer dans les températures positives! On a bien vu que le soleil essayait de passer devant les nuages, mais ces derniers ont tenu bon!

Le soleil essaye de percer, mais il a du mal!
Malgré le froid, la matinée s'est déroulée au mieux. Et la bonne nouvelle, c'est que je ne me suis pas perdu dans Paris et que suis rentré à la maison vers 12h45... Je ne suis pas sûr que j'aurais été plus vite en voiture!

Claude
Photos personnelles + Bernard Mareuil / Eric Binet

LIEN

Tous les résultats sur le site du Levallois SC

12e RALLYE DES BAGAUDES, À MAROLLES-EN-BRIE, par Marie-Ange

Nous étions 19 Cyclotouristes Saint-Mauriens à avoir osé braver le froid pour participer à cette randonnée organisée par Saint-Maur Union Sports (SMUS). Certains étaient partis, en vélo, du marché de La Varenne, d'autres s'étaient rendus en voiture au centre hippique des Bagaudes, à Marolles-en-Brie.

Entrée des Bagaudes, Centre équestre la ville de Saint-Maur-des-Fossés, à Marolles-en-Brie
Les uns ont opté pour le "52 km" tandis que les autres se sont élancés sur le "82" (85 au compteur à l'arrivée).

Pas de neige mais une belle plaque de verglas dans la descente de Varennes-Jarcy. Notre ami Dominique Ch. nous avait adressé un SMS samedi soir pour nous inciter à la prudence. Il avait raison car, par endroit, la chaussée était encore glissante. Heureusement, pas la moindre chute à déplorer. Le fléchage au sol était parfait : nos amis du SMUS ont la maîtrise de cette organisation traditionnelle hivernale. L'unique ravitaillement, commun aux deux parcours, était posté à la gare de Coubert. C'est précisément à cet endroit que les deux parcours "route" se séparaient, le plus grand partant en direction de Liverdy-en-Brie, Châtres, Ozouer-le-Voulgis. Un parcours bien connu des C.S.M. car emprunté par notre organisation Audax en 2014.

A Courquetaine, nous avons été "encouragés" par des oies qui, au bord de la route, regardaient passer les pelotons. Et en ce dimanche matin, il n'y avait que des vélos sur les routes de Seine-et-Marne : des pelotons entiers de "coursiers" à l'entraînement avant la reprise prochaine des compétitions. Très très peu de circulation automobile : un vrai régal!

A l'arrivée, Laurence repartait avec une coupe dans les bras : la coupe de la 8ème place des clubs présents.

Marie-Ange

PS : Par ailleurs, deux de nos camarades, Claude S. et Bernard C. s'étaient donné rendez-vous à Levallois pour la randonnée Monique Mareuil (voir l'article)…

dimanche 18 janvier 2015

RALLYE PARIS TOUR EIFFEL

Lors de l'édition 2014, nous avions émis des doutes au sujet d'une nouvelle participation (voir l'article). Et puis nous revoilà au départ…

Au départ!
Honneur à un club parisien

Les Joyeux Cyclos Parisiens avaient la délicate tâche d'ouvrir le bal des rallyes 2015 en Île-de-France. Leur traditionnelle organisation, la randonnée “Paris – Tour Eiffel", a réuni, ce dimanche 18 janvier, 225 cyclos venus de toute la région. Francis G., le président, et toute son équipe peuvent être fiers de ce succès bien mérité :


  • qualité de leur accueil, dès 7h30, dans le gymnase Emile Anthoine, à quelques centaines de mètres de la célèbre Dame de Fer, dans le 15ème arrondissement de Paris,
  • qualité du point café au départ, du ravitaillement sur le parcours (vin chaud, pâte d'amande, dattes, etc.),
  • variété du buffet à l'arrivée (boissons et sandwiches)...
Buffet à l'arrivée
Qualité aussi dans le choix du parcours dont chaque cyclo pouvait charger la trace sur son G.P.S. avant de prendre la route, ainsi qu'une amélioration du fléchage par rapport aux fois précédentes. Bref, un sans faute!

La plaquette
Le rallye “Paris - Tour Eiffel” est également l'occasion, après la trève hivernale, de retrouver des têtes connues : nos copains du club de Belleville autour de François, leur président, ceux du club de Levallois, autour de Bernard et de Véro, ceux de l'AS Brévannaise autour de notre ami JPB…

JPB, prêt à en découdre!…
… et puis Christian et Michèle des Audax Parisiens.

Thierry (CSM), Christian et Michèle (Audax Club Parisien)
Malgré les annonces pessimistes, pas de pluie, encore moins de neige, absence de verglas, un léger vent de Sud pas frisquet et souvent favorable : toutes les conditions étaient réunies pour se faire plaisir, d'où pas mal de bécanes, ce matin, au pied de la Tour Eiffel et... très peu de Cyclotouristes Saint-Mauriens : seulement quatre! Quatre qui ont répondu “présent”: Bernard C. venu en RER et reparti à vélo, Thierry A., aller-retour à vélo en plus du parcours, Claude S. et moi, moins courageux, venus en voiture (voiture garée près de l'entrée du stade : aucun problème de stationnement).

Stade Emile Anthoine, au pied de la Tour Eiffel
A 8h10, nous avons pris le départ pour la plus longue distance proposée : 75 km et 572 m de dénivelé positif. Avec Bernard et Claude comme capitaines de route, c'est comme avec la MMA : zéro tracas, zéro blabla ! Bernard nous a guidés sans commettre une seule erreur; il n'y avait plus qu'à suivre! Je n'étais encore jamais sortie de Paris aussi vite, je n'avais jamais avalé la côte de Suresnes à cette allure! Nous avons enquillé de belles bosses : dans le sens du parcours, Suresnes et la montée sur l'hippodrome de Saint-Cloud, la côte grise en entrant dans le Bois de La Malmaison, à l'entrée de Bailly, la route de Marly et après le ravitaillement, la côte de Villepreux (avec vent de face) et la montée entre Versailles et la Ville d'Avray. Notre parcours avait des airs de Levallois-Honfleur, du Trèfle Versaillais et du Versailles-Chambord.

De passage à Versailles
Si, au retour, notre copain Thierry A., montait encore allègrement les côtes, avec sa légèreté coutumière, moi, j'étais à la ramasse et je remercie mes compagnons de route qui, sur la fin, ont eu la gentillesse et la patience de m'attendre et de me ramener. Je n'avais pas roulé ainsi depuis longtemps et un décrassage du diesel était bien nécessaire!

J'avais hésité à m'engager à nouveau sur ce rallye mais lorsqu'on maîtrise la sortie et le retour sur Paris, il n'y a plus de problème. Merci à mes deux GPS (gentils pilotes sympas) du jour : Bernard et Claude et merci à tous les trois pour m'avoir permis de me remettre dans un rythme un peu plus soutenu.

Marie-Ange
Photos Marie-Ange et Claude


Retour sous la protection de la police!…

dimanche 4 janvier 2015

LA MARCHE DE L'AN NEUF, SOUVENIR ANDRÉ ASTEIX

En marche pour l'an neuf ou comment débuter de façon officielle la saison 2015 alors que les premiers rendez vous inscrits au calendrier de la Ligue cyclotourisme d'Ile-de-France (route et VTT) ne démarrent qu'à partir du 18 janvier?
— En répondant favorablement à l'invitation du Sporting Club Bellevillois à participer à la première manche du Challenge Bellevillois, la très sympathique Marche de l'An Neuf, souvenir André Asteix.

Stade Léo Lagrange : 8h !
Tradition oblige, ce début d'année, comme vous vous y attendiez, n'a pas échappé aux augmentations. La Marche de l'An Neuf est l'exemple même des hausses qui ne fâchent pas et je m'en explique. De plus en plus de cyclos et cyclotes engagés sur cette manifestation (Clubs de Pantin, de Paris, STAARP) mais surtout plus de Cyclotouristes Saint-Mauriens (4 cette fois-ci!... au lieu de trois l'an passé) qui allongent les distances (12 km pour Laurence et moi contre 8 km l'année dernière pour chacune!).

Stade Léo Lagrange : 11h45
Vous l'aurez compris : il y a les fidèles, comme Bernard C., qui ne changent rien à leur parcours (c'est comme le prix des allumettes!) : 18 km avalés ce matin à la moyenne de 6 km/h! Il doit chausser des bottes de sept lieues! Puis viennent les trois petits poucets (ou encore les tortues) : Laurence D., Jean-Pierre M. et moi, inscrits dans le second groupe (allure moyenne de 4,5 km/h) et guidés par Renée du Sporting Club Bellevillois (cycliste elle aussi à ses heures).

Laurence dans la montée de la Route des Barrières (ou sentier Laurent Fignon)
Il y a également des lièvres, ceux qui font la course, qui foncent à 9 km/h sur 18 km comme notre ami Mao de la STAARP.

Jean-Pierre (à gauche) et Mao (en rouge) : récupération après effort!
Et de quoi parlons-nous sur la Marche de l'An Neuf? Vous n'allez pas me croire!
— DE VÉLO!!! Il y a celles qui vont participer à la Rand'Oh, ceux qui, comme Jacques, vont faire Paris-Nice en Audax (en 4 jours!), ceux qui vont rallier Paris au Tourmalet, ceux qui ont organisé Pantin-Joigny…

Jacques, ancien président du club de Pantin, nouvellement élu au comité directeur de l'UAF
Et quels itinéraires empruntons-nous sur cette Marche de l'An Neuf? Vous n'allez pas me croire!
— des PISTES CYCLABLES ou des voies partagées avec les randonneurs!!!

Le parcours des 12 km
Et qui rencontrons-nous sur nos chemins? Vous n'allez pas me croire!
— Des “CLAUDE”, CYCLOTOURISTES SAINT-MAURIENS!!! Claude A. s'entraînant sur le Polygone du Plateau de Gravelle (aperçu par Bernard C.) et Claude S. chevauchant son VTT (également sur les chemins du Bois de Vincennes). Ce matin, la Marche de l'An Neuf avait des allures de Run and Bike!

Rencontre…
Francis G., le président des Joyeux Cyclos Parisiens a profité de cette sortie pour nous convier au rallye “Paris Tour Eiffel”, organisé par son club le dimanche 18 janvier (voir la plaquette ci-dessous), et nous a rappelé que le 30ème Festival du Voyage à Vélo allait avoir lieu les 17 et 18 janvier à Vincennes, au Centre Culturel Georges Pompidou, Espace Sorano, 142 rue de Fontenay. Au programme : ateliers, débats, projections, librairies, vélocistes, équipementiers, associations…

Francis (en rouge), président des "Joyeux Cyclos Parisiens"
A l'issue de cette matinée sportive, riche en retrouvailles ou rencontres, François N., le président du Sporting Club Bellevillois et les bénévoles du club nous ont invités à nous rassembler et à échanger autour du verre de l'amitié, à partager la galette des rois : une occasion de commencer l'An Neuf en toute convivialité.

Marie-Ange
Photos personnelles

LIENS

➜ Toutes les photos sur Flickr
➜ Lien vers notre article sur l'édition 2014
➜ Un peu d'histoire sur le Sporting Club Bellevillois

Plaquette "rallye route"…



Aperçu des paysages…

La Marne à Maisons-Alfort
Arbre sculpté dans le Bois de Vincennes
Lac Daumesnil, dans le Bois de Vincennes