samedi 9 juillet 2016

COLS DU RHÔNE AUTOUR DE TARARE (MONTS DU LYONNAIS ET DU BEAUJOLAIS)

De passage pour un gros week-end dans le département du Rhône, nous avons eu envie d'aller explorer une région truffée de cols, entre Monts du Lyonnais et Monts du Beaujolais. Nous avons concocté autour de Tarare un parcours qui s'est avéré très beau et très agréable, avec 7 cols au programme.

Parcours de 7 cols autour de Tarare
Nous avons démarré de Montrottier, joli village de moyenne montagne situé à 669 m d'altitude. Peu après le départ nous sommes passé à la Croix du Fol (719 m)…

La Croix du Fol (719 m)
… d'où la vue sur le Mont Pothu et ses environs était magnifique.

Vue sur le Mont Pothu (818 m), depuis la Croix du Fol
En passant par Villechenève, nous avons remarqué une belle plaque de cocher qui nous a fait penser à notre jeune ami Rémi, “grimpeur du 26” (Drôme), qui en est friand!

Plaque de cocher
A partir de là commençait une belle montée d'environ 5 km à travers la forêt de Violay jusqu'au Col de la Croix Cazard (865 m), situé sur la ligne de partage des eaux entre la Méditerranée et l'Atlantique.

Col de la Croix Cazard, 865 m
Dans la descente jusqu'à Joux, nous faisons la course avec un tracteur, puis nous en croisons un second un peu plus loin. Les meules de foin sont de sortie…

Sur la route de Joux
Depuis Joux, une petite route nous conduit au Col du Pin Bouchain (759 m), situé sur la Nationale 7.

En montant au Col du Pin Bouchain (vue rétro)
Panorama depuis la Nationale 7, à proximité du Col du Pin Bouchain.

Panorama vers Joux
Nous allons maintenant profiter de l'altitude acquise au niveau de ce col car les quatre cols suivants — Sauvages, Cassettes, Croix du Plat et Croix Paquet — seront atteints… en redescendant! C'est bien visible sur le profil du parcours (NB: le Col de la Croix du Plat, situé juste après le Col des Cassettes, n'apparaît pas sur ce profil).

Profil de notre parcours
Et qu'est-ce qui surgit bientôt devant nous? Les Sauvages!… Attention! Pas de malentendu : c'est juste le nom de la commune!

Les Sauvages
Faire les guignols (c'est le terme adéquat dans le Lyonnais), ça nous a donné faim! Nous nous attablons donc quelques minutes pour nous restaurer et nous rafraîchir à proximité du Col des Sauvages (723 m), avant de poursuivre par une petite séance photo. La photographe s'est audacieusement glissée dans un fossé pour tenter d'éviter le contre-jour…

Col des Sauvages, 723 m
Nous suivons ensuite une jolie route en corniche qui serpente entre les arbres… Quelques ensembles de grands conifères nous rappellent un peu les forêts vosgiennes.

Entre praires et forêts
Peu d'efforts à fournir jusqu'au Col des Cassettes puisque le dénivelé est négatif : une centaine de mètres environ.

Col des Cassettes, 622 m
Une superbe petite route forestière nous fait remonter gaillardement jusqu'au Col de la Croix du Plat (635 m), franchi sans nous en apercevoir car non signalé par un panneau.

En montant vers le Col de la Croix du Plat
Une légère descente nous conduits ensuite au Col de la Croix Paquet (598 m), que nous abordons par son accès le plus facile.

Col de la Croix Paquet (598 m)
Les deux autres routes qui y mènent représentent de belles montées à pourcentages musclés, notamment celle par laquelle nous sommes redescendus vers Saint-Clément-sur-Valsonne. La pente, dépassant souvent les 10%, apparaît clairement en rouge sur le profil ci-dessus. Ça donne envie de revenir pour la monter, non?!…

Saint-Clément-sur-Valsonne, entrevu depuis la route entre les cols du Plat et de la Croix Paquet
Pour rejoindre Dareizé et la Route du Beaujolais, nous n'avions pas de cols à franchir, mais ça n'a pas empêché la route de remonter gaiement : 4 km de côte sur les 5 km parcourus! Et un changement radical de décor…

Route du Beaujolais, près de Dareizé
A Saint-Loup, nous avons vu un Beau Bar! C'est pas des… blagues!

Le Beau Bar
Après une petite halte “gourmandise et fraîcheur” à Pontcharra-sur-Turdine, nous franchissons successivement la Nationale 7 puis l'autoroute A89, et nous attaquons la longue montée qui va nous conduire vers le septième et dernier col du jour, en commençant par rallier Saint-Forgeux.

Saint-Forgeux, avec vue sur les hauteurs qui nous attendent!
10 km d'ascension et 375 m de dénivelé seront nécessaires pour atteindre le Col de la Croix de Mazieux.

Col de la Croix de Mazieux (686 m)
Le plus dur est fait. Il ne nous reste plus qu'à filer sur Montrottier, BCN/BPF du Rhône…

Montrottier, vue générale
… où nous faisons un petit tour pour découvrir le village…

Eglise de Montrottier
… non sans avoir une nouvelle pensée pour notre ami Rémi à la vue d'un nouvelle plaque de cocher.

Nouvelle plaque de cocher, à Montrottier
Si l'on en croit ce panneau aperçu dans le village, nous n'avons pas épuisé les possibilités de circuits à vélo dans la région…

Le Lyonnais - Monts et coteaux à vélo
Nous voilà de retour à la voiture.
Bilan chiffré : 66 km, 1277 m de D+ et 7 nouveaux cols. Bonne moisson!

Ah! Une petite question avant de nous quitter : est-ce qu'on prononce Mon-TRO-ttier ou Mon(t)-RO-ttier ? Si quelqu'un a la réponse, ça nous intéresse…

Claude
Photos personnelles

LIENS :

➜ Toutes nos photos sur Flickr

dimanche 3 juillet 2016

LA BUISSONNAISE, VTT ET MARCHE AU BUISSON-DE-CADOUIN (DORDOGNE)

RANDONNÉE ORGANISÉE PAR L'ECBP

Il est encore tôt en ce dimanche matin, même pas 7h, et déjà les bénévoles du club s'affairent. Certes, au cours des jours précédents, les parcours ont été fléchés, les achats de boissons et de ravitaillement ont été effectués, les flyers ont été distribués. Mais il reste à achever les préparatifs sur la place Charles de Gaulle : installer des tables, des barnums, la buvette…

Hugues, Gilles, Patrick et Marco préparent la buvette
… accrocher la jolie banderole…

La Buissonnaise!
… préparer le café…

Marie-Ange et Jacky préparent la machine à café
… afficher les informations pratiques : les circuits…

Circuits VTT et Marche
… et les différents moyens utilisés pour le balisage.

Balisage
La buvette est maintenant garnie…

La buvette
Tout est prêt pour accueillir les premiers vététistes, qui remplissent leur fiche d'inscription.

Des vététistes préparent leur inscription
Nos "hôtes d'accueil" sont opérationnels…

Il n'y a plus qu'à faire enregistrer
Bernard B. discute avec Hugues d'un point de détail concernant les parcours… Sans doute des précisions sur le positionnement stratégique des bénévoles qui gèrent les ravitaillements et des équipes de sécurité qui veillent sur les traversées de routes.

Bernard B. devant les parcours
Pendant ce temps, Gilles s'occupe de l'accueil des vététistes…

Gilles accueille des vététistes
Bientôt, Bernard B. appelle les vététistes à se rassembler pour un départ groupé, prévu à 8h30…

Rassemblement!
L'heure est maintenant venue de libérer les fauves!

Bernard B. donne le départ
Au total, 152 vététistes sont présents, mais certains démarreront un peu plus tard, notamment ceux qui ont choisi de ne pas faire le plus grand circuit, parmi lesquels se trouvent quelques jeunes avec leurs accompagnateurs.

Des jeunes au départ
Les marcheurs sont également bien présents au rendez-vous : 56 exactement, soit environ un quart des participants.

Marcheurs
Les vététistes ayant libéré les parties communes du début de parcours, les marcheurs vont pouvoir s'élancer…

Marcheurs au départ
Pour ma part, chargé d'assurer la fermeture du grand parcours VTT (45 km), je pars à la suite des derniers vététistes à s'élancer.

Groupe de vététistes
Ne connaissant pas les parcours, je suis heureux que le fléchage soit impeccable.

C'est par là!
Ayant l'habitude des randonnées VTT, j'ai de nombreux éléments de comparaison. Mon verdict tombe : le parcours est superbe! Variété des paysages et des terrains, palette de difficultés techniques… Tout y est!

Sur le parcours
C'est aussi l'avis de tous les vététistes à leur retour… Beaucoup déclarent qu'ils ont rarement l'occasion de pratiquer le VTT sur d'aussi beaux circuits.

Retour des vététistes
Les marcheurs expriment aussi leur satisfaction, pour les plaisir des organisateurs.

Marcheuses à l'arrivée
Il ne reste maintenant plus grand monde sur les parcours. Bernard M., qui assure la fermeture du circuit VTT de 35 km, ne peut cependant pas libérer les équipes qui sécurisent les dernières traversées de routes car l'essentiel de ce circuit est commun avec le 45.

Bernard M. sur le parcours de 35 km
De mon côté, bien que retardé par divers impondérables, je finis tout de même par donner congé aux bénévoles du dernier ravitaillement, qui ont eu la gentillesse de m'attendre, ainsi qu'aux équipes de sécurité. Mon retour au site de départ signifie qu'il n'y a plus personne sur les circuits.

Fermeture!
Il ne reste plus qu'à tout remballer! Et à donner rendez-vous à tous l'année prochaine, le 2 juillet 2017, pour la seconde Buissonnaise VTT et Marche!

Claude
Photos : Marie-Ange et Claude

LIENS :


➜ Toutes nos photos sur Flickr
➜ Bilan de la Buissonnaise 2016 sur le site de l'ECBP
➜ Informations sur la Buissonnaise 2017 sur le site de l'ECBP