lundi 19 juin 2017

PARIS-NICE CYCLO 2017 6e ÉTAPE : LES SAISIES - VAL CENIS

➜ Etape précédente : Morzine - Les Saisies — Etape suivante : Val Cenis - Montgenèvre

La photo du jour

Au Cormet de Roselend : Laurent, Claude, Philippe et Alain

L'enregistrement de mon étape sur Strava


Les données officielles de l'étape

Distance annoncée : 145 km.
Moyenne basse selon organisation : 17 km/h.
D+ selon Openrunner : 4000 m.
Tracé officiel sur Openrunner : 6450927
Départements traversés : Savoie (73)
4 cols CCC : Méraillet, Cormet de Roselend, Iseran, Madeleine
BCN-BPF : Col de l'Iseran (dépt. 73)
Hébergement à Val Cenis : Résidence CIS

Tracé de l'étape
Profil de l'étape
Mes données personnelles

Distance selon mon GPS : 138 km
Moyenne personnelle : 17,1 km/h.
D+ selon mon GPS : 3405 m
Météo : Grand beau temps
Température moyenne : 24°.

Le récit

Au menu de cette étape partant des Saisies, qui se déroule entièrement dans le département de la Savoie (73), nous trouvons deux ascensions majeures : le Cormet de Roselend, qui a tout d'un grand avec un peu moins de 2000 m d'altitude, et l'Iseran, col le plus élevé de cette 18e édition du Paris-Nice Cyclo, du haut de ses 2770 m..

Départ des Saisies : Piccard Sports
L'étape commence par une longue descente d'une quinzaine de kilomètres, à l'issue de laquelle on aborde la montée vers le Cormet de Roselend, distant de 20 km.

Début du Cormet de Roselend
Sur la route du Cormet de Roselend, après 12 km de montée, nous franchissons d'abord le Col de Méraillet (1605 m, FR-73-1605).

Col du Méraillet
Nous y effectuons la pause café du jour…

Col du Méraillet (photo Véra)
Et on y découvre le superbe lac de Roselend, qu'on longe ensuite quelque temps…

Lac de Roselend
Après deux kilomètres et demi de faux plat descendant se poursuit l'ascension du Cormet de Roselend (1968 m, FR-73-1968).
Voir le descriptif, qui regroupe Méraillet et Roselend.
  • Longueur : 20 km
  • Dénivellation : 1227 m
  • % Moyen : 6%
  • % Maximal : 9,6%

Col du Méraillet + Cormet de Roselend, profil
Par endroits, la montée est rude…

Cormet de Roselend (photo Véra)
Mais la récompense est dans le décor!

Torrent aperçu en montant au Cormet de Roselend (photo Alain)
Un peu éparpillé durant l'ascension, le quatuor se reforme au sommet du col (voir la photo du jour, en tête d'article). Suivent 20 km de descente pour rejoindre Bourg-Saint-Maurice.

Début de la descente vers Bourg-Saint-Maurice
A partir de Bourg-Saint-Maurice, nous ne prenons pas la route principale vers le Col de l'Iseran, mais une petite route en corniche passant par Villaroger. Les premiers sont passés par une autre route, nouvellement gravillonnée et dangereuse, de sorte que l'organisation, par précaution, a préféré proposer cette déviation aux "poursuivants" (je ne dis pas les "attardés" pour ne vexer personne!).

La montée se poursuit jusqu'au barrage de Tignes.

Barrage de Tignes
Après une succession de tunnels et une bonne trentaine de kilomètres parcourus depuis Bourg-Saint-Maurice, nous arrivons à Val d'Isère.

Val d'Isère
La pause repas est la bienvenue car je commençais à me sentir en déficit d'énergie.

Repas à Val d'Isère (photo Sylvain)
Je ne dois pas être le seul à avoir besoin de refaire le plein, mais pas de souci : il y a de quoi nourrir tout le monde!…

Suzanne et Marie-Antoinette à Val d'Isère (photo Martine)
Après le repas, il nous reste 17 km d'ascension, avec une pente raisonnable qui se maintient toujours entre 5 et 7%. Récapitulons les données du Col de l'Iseran (2764 m, FR-73-2764).
Voir le descriptif.
  • Départ : Bourg-Saint-Maurice
  • Longueur : 48 km
  • Dénivellation : 1955 m
  • % Moyen : 4%
  • % Maximal : 6,9%
Col de l'Iseran, profil
La difficulté est loin d'être insurmontable et, comme le décor est exceptionnel, on en profite.

Site du Pont Saint-Charles
Nous nous élevons lentement mais sûrement. Au loin, Val d'Isère devient minuscule.

Vue de Val d'Isère, pendant la montée au Col de l'Iseran
Mes sensations physiques restant bonnes, je savoure pleinement ces paysages de haute montagne que j'adore. Les plaques de neige forment une sorte de miroir pour les nuages… Magique!

A l'approche du Col de l'Iseran
Je franchis le sommet avec Alain. Nous trouvons facilement une bonne âme pour nous photographier ensemble.

Avec Alain au Col de l'Iseran
Après le passage au Col de l'Iseran, BCN-BPF de Savoie, il nous faut redescendre vers la vallée de l'Arc.

Descente du Col de l'Iseran
Il nous reste une trentaine de kilomètres jusqu'à Val Cenis - Lanslebourg, terme de cette étape, qui passe tout d'abord à Bonneval-sur-Arc.

Bonneval-sur-Arc
Dans la vallée, un petit groupe me rattrape et l'on me propose de prendre les roues. Je pense que j'aurais les jambes pour le faire, mais je préfère musarder le long de l'Arc en attendant le retour d'Alain, que j'ai distancé dans la descente.

L'Arc
Alain me rejoint un peu avant la très légère remontée vers le Col de la Madeleine, que nous franchissons ensemble.

Col de la Madeleine
Après le col, nous dominons une partie du vaste territoire de la commune de Val Cenis, commune nouvelle toute récente puisqu'elle a été créée le 1er janvier 2017. La photo ci-dessous montre l'une des anciennes communes intégrées à ce nouvel ensemble : Lanslevillard.

Lans-le-Villard
Alain et moi ne nous attardons pas sur la ligne d'arrivée à Lanslebourg.

Lanslebourg
Nous franchissons l'Arc comme des flèches (elle était facile!)…

L'Arc à Lanslebourg
Puis nous rejoignons rapidement notre hébergement à la résidence CIS, Centre International de Séjour, sorte d'Auberge de Jeunesse. Nous y sommes accueillis par des bataillons de mouches très, très affectueuses… Elles sont tellement collantes qu'on en oublierait presque les fatigues de la journée!…

Claude
Photos personnelles, sauf mention contraire

LIENS : 

➜ La présentation du Paris-Nice Cyclo 2017 sur le site “Claude et Marie-Ange font du vélo”.
➜ Présentation de l'étape sur le site de l'AAOC.
➜ Toutes mes photos sur Flickr (+ une sélection de photos téléchargées)
➜ Le compte-rendu de l'AAOC : 6e étape.
➜ Les photos de Sylvain : 6e étape.

Feuille de route

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire