dimanche 17 septembre 2017

PUERTO DE LA RAGUA, SIERRA NEVADA (ESPAGNE)

Après la sortie de la veille en direction du Pico del Veleta (voir le récit), l'objectif du jour était de franchir, sans efforts excessifs, un nouveau col à plus de 2000 m. Objectif atteint!

La photo du jour

Puerto de la Ragua

Les données de la balade
  • Départ : La Calahorra (Province de Grenade)
  • Altitude au départ : 1195 m
  • Distance aller-retour : 27 km
  • D+ : 854 m (enregistrement GPS)
  • Température moyenne : 21°
  • 1 col à plus de 2000 m : le Puerto de la Ragua, 2039 m - ES-AL-2039
Profil du Puerto de la Ragua, depuis La Calahorra (Openrunner)
NB : Le site "Cols Cyclisme" donne des informations fausses au sujet de l'ascension du Puerto de la Ragua depuis La Calahorra. Voici les données corrigées que je propose :
  • Longueur : 13,5 km (et non 17)
  • Altitude sommet : 2039 m (et non 2060)
  • Dénivellation : 844 m (et non 921)
  • Pente moyenne : 6,25% (et non 5,42)
Le site Climbybike propose des données équivalentes aux miennes, avec un profil qui correspond.
Profil du Puerto de la Ragua, depuis La Calahorra (d'après Climbybike)
Curieusement, Climbybike ajoute une seconde montée de 17 km depuis La Calahorra, avec des données identiques à celles de Cols Cyclisme évoquées plus haut… Sauf erreur de ma part, et après avoir examiné très attentivement la carte, je pense que cette montée alternative n'existe pas.

Le site Cycle Fiesta fournit des indications comparables aux miennes.

Profil du Puerto de la Ragua, depuis La Calahorra (Cycle Fiesta)

Puerto de la Ragua

En castillan, le mot ragua désigne l'extrémité supérieure de la canne à sucre, ce qui n'a, a priori, aucun rapport avec notre col. Étymologiquement, le mot ragua vient de l'arabe raḡwah, signifiant mousseécume, bulle. Je laisse le lecteur imaginer quels liens les anciens avaient pu établir entre l'écume et ce col en particulier…

En Sierra Nevada, quatre cols routiers culminent à plus de 2000 m d'altitude. Trois d'entre eux se trouvent sur la route en cul de sac qui mène à la station de ski de Sierra Nevada, du côté de Pradollano (voir mon article sur le Pico del Veleta). En revanche, le Puerto de la Ragua, situé dans une partie plus orientale de la Sierra Nevada, est un véritable point de passage naturel entre deux régions bien distinctes.

Le Puerto de la Ragua (logo jaune), en Sierra Nevada
Au sud, Las Alpujarras forment une vallée de 70 km de long entre la Sierra Nevada et la Mer Méditerranée. S'étendant sur les provinces de Grenade et d'Almería, Las Alpujarras (dont le nom vient d'un mot arabe signifiant "terres de pâturages") offrent de magnifiques paysages parsemés de villages blancs aux allures berbères.

Au nord, sur la partie orientale de la province de Grenade, s'étend le haut plateau castillan du Marquesado del Zenete, dont l'altitude moyenne dépasse les 1000 m. Le marquisat existe depuis 1492, année de la prise de Grenade et de la reconquête du territoire par les rois catholiques. C'est au pied du Puerto de la Ragua que le premier marquis du Zenete, Rodrigo Díaz de Vivar y Mendoza, fit construire sur une colline le Château de La Calahorra.

Castillo de La Calahorra
Le Puerto de la Ragua offre diverses possibilités de loisirs sportifs. En hiver, on peut y pratiquer le ski de fond. En dehors des périodes d'enneigement, de nombreux sentiers balisés accueillent les adeptes de la randonnée pédestre…

Panneau d'information pour un sentier de randonnée
… ou de la bicicleta de montaña, autrement dit du VTT.

Balisage de parcours VTT
Pour en revenir au vélo de route, le Puerto de la Ragua peut donc être gravi par le nord ou par le sud.
Si on l'aborde depuis la mer (depuis Adra par exemple), cela constitue un sacré défi : plus de 2400 m de dénivelé en 61 km. Sur le versant sud, la montée proprement dite commence à Cherin, pour 26 km d'ascension à 5,9% de pente moyenne.

Notre séjour s'effectuant au nord de la Sierra Nevada, nous avons préféré gravir ce col depuis La Calahorra.

La Calahorra et au fond, les premières pentes de la montée vers le Puerto de la Ragua

Notre parcours

Nous partons donc de La Calahorra, où se situe notre hébergement du jour, pour une courte sortie de 27 km. Nous nous apprêtons cependant à engranger 850 m de dénivelé en 13,5 km. Autant dire que ce n'est pas une simple sortie de décrassage! Juste une balade raisonnable entre deux ascensions bien plus exigeantes : le Pico del Veleta (hier) et le Calar Alto (demain).

Départ de La Calahorra
Très vite, nous sommes prévenus : « Attention… Route de haute montagne, circulez avec précaution! »

Route de haute montagne
Il est vrai que, si la route est très belle, elle est aussi très étroite.

Asphalte superbe
Avant certains virages, des panneaux conseillent même de klaxonner pour parer au danger (¡peligro!)… Cela dit, le danger nous a semblé très relatif car nous avons vu très peu de véhicules.

'Toquen claxon'
A mesure que nous progressons, la vue sur La Calahorra évolue, mais malgré sa couleur qui se fond dans le décor, le château reste longtemps bien repérable…

La Calahorra et son château
… même s'il se fait de plus en plus petit!

La Calahorra et ses environs
Curieusement, par endroits, la route s'élargit démesurément…

Boulevard…
… pour se faire à nouveau plus étroite sur la fin de la montée.

Final du Puerto de la Ragua
Les conifères nous accompagnent jusqu'au sommet.

Près du Puerto de la Ragua
À l'arrivée, nous profitons de la présence d'un beau panneau (hier, il n'y en avait aucun!) pour sacrifier à la tradition de l'immortelle photo "en haut du col" (voir aussi la "photo du jour" en début d'article).

Puerto de la Ragua, 2039 m officiellement
Nous emportons également un souvenir du décor… et de quelques panneaux d'informations et d'orientation en vue du reportage.

Auberge du Puerto de la Ragua
Le moment est venu de redescendre…

Début de la descente du Puerto de la Ragua
Nous jetons de loin un coup d'œil à un belvédère au nom évocateur : El mirador fantástico…

El mirador fantástico
Nous bénéficions de larges vues sur le plateau del Zenete, qui profite de conditions favorables pour exploiter les énergies renouvelables, avec des champs d'éoliennes…

Éoliennes du Zenete
… et de panneaux solaires.

Panneaux solaires près de La Calahorra
Notre avant-dernière photo est pour Ferreira, un village proche de La Calahorra…

Ferreira
Et nous voilà de retour à notre hébergement.

Hospedería del Zenete
Cet après-midi, nous irons nous promener aux abords du château… Et nous nous reposerons en vue de la prochaine sortie à vélo. Demain : direction le Calar Alto. Un gros morceau!

A suivre : Ascension du Calar Alto

Claude
Photos personnelles

LIENS :

➜ Toutes les photos sur Flickr
➜ Présentation du séjour en Andalousie sur notre site : Andalousie 2017


➜ Enregistrement sur Strava



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire